Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
décembre 2019
L M M J V S D
« Août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives

Semaine 41-2018

Une citation

« Un peu de passion augmente l’esprit ; beaucoup l’éteint. »

Stendhal

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 41-2018 résulte de l’observation d’une coupe histologique au stéréomicroscope.

Elle comporte une structure allongée délimitée par une enveloppe formée de plusieurs tuniques superposées, d’organisations différentes, et compartimentée.
Il s’agit vraisemblablement d’une coupe longitudinale, préparée à partir d’une portion d’animal entier.

 

La paroi corporelle apparaît formée de trois tuniques :

une fine couche externe ondulée comprenant d’étroites unités sombres entre lesquelles sont insérées des unités claires, et surmontée d’un étroit liseré uniforme ;

d’épais massifs occupant les creux des ondulations, en continuité les uns avec les autres, et semblant ponctués ;

quelques couches fibreuses continues sur toute la longueur de la coupe.

Cette paroi est présente dans les parties supérieure et inférieure de la coupe. Dans la seconde, des structures ovales et composites y sont enchâssées.

 

La paroi corporelle délimite un espace divisé en compartiments par des cloisons transversales.

Les compartiments contiennent des structures ovales ou circulaires, à fine enveloppe ondulée. Elles correspondent vraisemblablement à des structures tubuleuses coupées longitudinalement, transversalement ou obliquement.
Elles sont entourées d’un espace semblant vide, dans lequel quelques ponctuations sont en outre visibles.

 

Une telle organisation est caractéristique des Vers annelés ou Annélides. Leur corps est allongé et constitué d’une succession de segments séparés par des cloisons appelées dissépiments.
La paroi corporelle de chaque segment est formée de l’extérieur vers l’intérieur :

d’un épiderme, épithélium simple prismatique comportant des épithéliocytes de revêtement alternant avec des mucocytes, recouvert d’un fin dépôt correspondant à une cuticule ;

d’une tunique de fibres musculaires lisses circulaires ;

d’une tunique de fibres musculaires lisses longitudinales.

Elle est décrite dans l’article de la semaine 23-2018 de Codex virtualis.

Les structures ovales et composites enchâssées dans la paroi inférieure sont des soies permettant l’appui et l’ancrage dans le sol.

Chaque segment est organisé autour d’une cavité remplie de liquide appelée cavité cœlomique. Le liquide contient quelques cellules libres, les cœlomocytes, décrits dans les articles des semaines 37-2018, 38-2018, 39-2018 et 40-2018.

Différents organes y baignent, en particulier les organes excréteurs appelés métanéphridies, formant les tubes coupés longitudinalement, transversalement ou obliquement.

 

En l’occurrence, l’image représente une coupe sagittale latérale de Lombric, ou Ver de terre.

La présence de deux tuniques de fibres musculaires pariétales, circulaire et longitudinale, autour d’une cavité liquidienne détermine un hydrosquelette ou squelette hydrostatique.

La contraction simultanée des tuniques circulaire et longitudinale exerce une pression sur le liquide cœlomique qui est incompressible. En conséquence une rigidification du corps est produite. L’ensemble musculature – cavité cœlomique joue le rôle de squelette, structure de soutien.

Par ailleurs, les contractions alternées de la musculature circulaire et de la musculature longitudinale, provoquant respectivement une réduction du diamètre des segments associée à leur allongement, et une réduction de la longueur des segments associée à une augmentation de leur diamètre, combinée à l’alternance de l’ancrage des soies dans le sol et de leur libération, permettent le déplacement par reptation de l’animal.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte