Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
mai 2019
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives

Les Mégaloptères

 

Étymologiquement, le terme Mégaloptère dérive de « megalo » signifiant « de grande taille » et de « pteron » signifiant « aile ». Il fait référence au développement des ailes dans le groupe.

 

Le taxon des Mégaloptères compte environ 300 espèces.

Ce sont des Insectes volant à proximité des cours d’eau, mais s’alimentant peu voire pas au stade adulte.

 

Caractéristiques morphologiques

Le Sialis est un Mégaloptère fréquemment observé.

 

Sialis

Sialis (Mégaloptère)

 

voir l’image légendée

 

D’une envergure pouvant atteindre 18 cm, ces Insectes possèdent un corps mou, de coloration généralement brune ou verte.

La tête antérieure porte de longues et fines antennes et des yeux composés de grande taille ainsi que parfois des ocelles.
En association avec la bouche, les pièces buccales sont de type broyeur.

En arrière, le thorax est constitué d’un prothorax quadrangulaire semblant fusionné avec la tête.
Il possède deux paires d’ailes membraneuses semblables, parcourues d’un réseau de fines nervures. Au repos, elles sont placées en toit au-dessus du corps.

L’abdomen, postérieur, est dépourvu de caractères notables.

 

Cycle de vie

La durée de vie des Mégaloptères varie de un à cinq ans selon les espèces, l’adulte vivant en moyenne une semaine.

Après l’accouplement, la femelle dépose ses œufs au bord de l’eau par groupes de deux cents au moins.

Au terme du développement embryonnaire, l’éclosion libère des larves qui rampent vers l’eau.
Allongées et peu aplaties, elles possèdent trois paires de pattes bien développées.
Leur abdomen porte sept paires de branchies plumeuses et des expansions terminales.
Elles possèdent des pièces buccales broyeuses et un régime alimentaire carné composé de proies vivantes et de cadavres.

Le développement post-embryonnaire est constitué de dix à douze stades larvaires séparés par des mues larvaires auxquels succède un stade nymphal issu d’une mue larvo-nymphale se déroulant dans le sol.

L’imago émerge à la faveur de la mue nympho-imaginale marquant la fin du développement post-embryonnaire.

En raison de la présence d’une phase larvaire et d’une métamorphose dans le cycle de vie, les Mégaloptères sont des Insectes holométaboles.
Le développement des ailes sous forme d’ébauches internes au cours de la période larvaire est caractéristique des Insectes endoptérygotes.

 


Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte