Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
septembre 2019
L M M J V S D
« Août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Archives

Les Lépidoptères

 

Étymologiquement, le terme Lépidoptère provient de « lepidos » signifiant « écaille, écailleux » et de « pteron » signifiant « aile ». Il s’agit d’une référence aux ailes recouvertes d’écailles possédées par les membres du groupe.

 

Le taxon des Lépidoptères comporte 170 000 espèces environ.

Certaines ont des mœurs diurnes et d’autres nocturnes.
De manière générale, le régime alimentaire de l’adulte est composé de substances liquides, en particulier de nectar, aspirées à l’aide d’une trompe.

 

Caractéristiques morphologiques

Les Lépidoptères correspondent aux Papillons du langage courant ; la Piéride du chou, le Paon de jour, la Phalène picotée, la Mite des vêtements en sont quelques exemples.
Leur envergure varie de 3 à 300 mm.

 

Piéride du chou

Piéride du chou (Lépidoptère, rhopalocère)

 

voir l’image légendée

 

Le corps est typiquement recouvert d’écailles et vivement coloré du fait de la pigmentation et / ou d’une coloration structurale.

À l’avant, la tête est volumineuse et porte une paire d’antennes variant d’une espèce à l’autre et d’un sexe à l’autre.
Elle présente deux yeux composés de grande taille et souvent deux ocelles masqués.
En association avec la bouche, les pièces buccales sont agencées en une longue trompe enroulée sous la tête au repos. Elles sont parfois absentes, chez les espèces ne se nourrissant pas au stade adulte.

Le thorax est composé de trois segments, le deuxième étant le plus développé.
Deux paires d’ailes membraneuses dorsales sont présentes, plus ou moins recouvertes d’écailles imbriquées, aux nervures peu visibles. Les ailes antérieures tendent à être plus grandes que les ailes postérieures, un dispositif de couplage variable les rendant solidaires d’un même côté.

À l’arrière, l’abdomen est cylindrique, sans caractère notable.

Un organe auditif est parfois présent au niveau du métathorax ou de l’abdomen.

 

Diversité

Rhopalocères Hétérocères
25 000 espèces 120 000 espèces
Piéride, Paon de jour, Machaon, Nacré Phalène, Mite, Écaille, Sphinx
étymologie : antennes en massue étymologie : autres antennes
mœurs diurnes mœurs nocturnes
couleurs généralement vives couleurs généralement ternes
ailes en position verticale au repos ailes à plat ou en toit au-dessus du corps au repos
antennes à extrémité renflée en massue antennes de formes variées mais non renflée en massue à l’extrémité

 

Les caractères distinctifs décrits ci-dessus sont d’un usage commode mais n’ont pas de valeur systématique.

 

Cycle de vie

Selon les espèces, une à trois générations annuelles sont dénombrées.

Après l’accouplement, la femelle dépose de 50 à 1 000 œufs selon les espèces, le plus souvent sur la plante nourricière de la descendance.

Une fois le développement embryonnaire terminé c’est à dire deux à trois semaines après l’accouplement, l’éclosion libère une larve éruciforme (chenille) possédant une tête bien formée munie de pièces buccales de type broyeur, un thorax portant trois paires de pattes et un abdomen portant au maximum cinq paires de fausses pattes.

Le développement post-embryonnaire est composé d’une succession de stades larvaires séparés par des mues larvaires au nombre de trois à neuf, puis d’un stade nymphal issu d’une mue larvo-nymphale, correspondant à une chrysalide.
Il dure de trois semaines à neuf mois.

L’émergence de l’imago implique une mue nympho-imaginale.

En relation avec les caractéristiques de leur développement, les Lépidoptères sont des Insectes qualifiés d’holométaboles (larve et métamorphose) et d’endoptérygotes (ébauches d’ailes internes).

 


Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte