Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
juillet 2019
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives

Le Membracide bison

 

Un Insecte original

 

Membracide bison adulte

Membracide bison adulte (Lyon, août 2010)

 

Présents dans le monde entier, les Membracides sont représentés en Europe par un nombre réduit d’espèces.

Parmi elles, le Membracide bison également appelé Cicadelle bubale (Stictocephala bisonia) est originaire d’Amérique du nord et a été introduit en Europe au XIXe siècle.

De forme curieuse, il fréquente les espaces verts sautant vivement d’une plante à l’autre. Il est parfois très abondant.

 

Plan d’organisation

À quoi ressemble t’il ?

 

Membracide bison adulte

Tête de Membracide bison adulte (Lyon, août 2010)

 

De taille relativement importante, pouvant atteindre 1 cm de long, l’adulte est de couleur verte nuancée de jaune.

Sa tête est inclinée vers le bas et porte un rostre inséré ventralement. Elle présente également de courtes antennes.

Le premier segment thoracique développe des expansions latérales rappelant les cornes d’un bison, ce qui confère à cet animal sa forme originale.

Il possède par ailleurs des ailes antérieures rigides.

 

Les Membracides sont des Insectes appartenant à l’ordre des Hémiptères dont les Punaises et les Cigales sont également des représentants.
Ils forment avec ces dernières, les Cicadelles et les Cercopes, le groupe des Auchénorhynques.

Les anciennes classifications regroupent les Auchénorhynques et les Sternorhynques (Pucerons, Cochenilles, Aleurodes) au sein de l’ensemble des Homoptères, ainsi nommés en raison de la structure uniforme de leurs ailes antérieures.

 

Éléments de biologie

Où et comment vit-il ?

 

Dans nos régions, le Membracide bison est observé de mai à octobre.

Les œufs passent l’hiver et éclosent au printemps, libérant des individus juvéniles.

Au terme du développement post-embryonnaire qui compte cinq stades juvéniles, les adultes émergent aux mois de juillet et août. Ils sont seuls capables de sauter.

 

Membracide bison adulte

Membracide bison adulte en vue ventrale (Lyon, août 2010)

 

Individus juvéniles et adultes se nourrissent sur des plantes herbacées, aspirant la sève élaborée de leurs feuilles à l’aide de leur rostre visible sur l’image ci-dessus.
Cette alimentation est riche en eau et en glucides.

Les Membracides éliminent l’excédent d’eau et de glucides par la production d’une urine abondante et sucrée évacuée par l’orifice postérieur du tube digestif. Les gouttelettes produites constituent le miellat, dont les Fourmis sont friandes.

 

Les femelles pondent d’août à octobre, dans des plantes ligneuses.

Elles réalisent une incision longitudinale dans l’écorce et déposent ensuite leurs œufs de chaque côté de cette dernière.

Si l’alimentation des juvéniles et des adultes n’est pas préjudiciable pour les plantes hôtes, la ponte est à l’origine de dégâts sur les vignes et les arbres fruitiers.

 

Références :

Agroscope (Office fédéral de l’agriculture) (adresse http://www.agroscope.admin.ch) – fiche 831

Office pour les Insectes et leur environnement (OPIE) (adresse http://www.insectes.org)

Boulard M., 1981 – L’urine des Homoptères, un matériau utilisé ou recyclé de façons étonnantes (2e partie). Insectes n°81

 

Pour en savoir plus :

consulter les pages du cabinet de curiosités virtuel consacrées

au casque des Membracides

au développement des Hémiptères à partir de l’exemple de la Punaise verte ponctuée

accéder aux images des Punaises et Insectes apparentés des parcs de Gerland et des berges du Rhône

 

[print_link]

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte