Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
mai 2019
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
Archives

Les Odonates

 

Étymologiquement, le terme Odonate signifie « pourvu de dents » et est une référence aux mandibules dentées des représentants du groupe.

 

Le taxon des Odonates compte environ 6 500 espèces.

Ses membres sont généralement observés à proximité des étendues d’eau mais ils ne sont pas cantonnés à ce milieu.
Carnassiers, ils se nourrissent de proies comme les Mouches et les Moustiques, qu’ils repèrent grâce à leur vue.

 

Caractéristiques morphologiques

Les Libellules et les Demoiselles sont des Odonates souvent rencontrés.

 

Aeschne

Aeschne (mâle, Anisoptère - Odonate)

 

voir l’image légendée

 

Elles possèdent un corps allongé et gracile, dont la longueur est comprise entre 15 et 60 mm et dont la coloration varie avec le sexe ainsi que l’âge.

La tête, antérieure, est munie de courtes antennes et d’yeux composés de grande taille.
La bouche est associée à des pièces buccales broyeuses et notamment des mandibules hérissées de nombreuses dents.

Le thorax est quant à lui formé d’un premier segment réduit et de l’association des deuxième et troisième segments en un ptérothorax proéminent portant dorsalement deux paires d’ailes transparentes et parcourues d’un réseau complexe de nervures.
Les trois paires de pattes sont insérées ventralement et en avant, pouvant ainsi contribuer au maintien des proies.

À l’arrière, l’abdomen a la forme un cylindre long et fin, portant à son extrémité des appendices impliqués dans la reproduction.
Chez le mâle, des structures reproductrices sont aussi présentes au niveau des segments 2 et 3.

 

Diversité

Zygoptères
(Demoiselles)
Anisoptères
(Libellules)
étymologie : ailes semblables étymologie : ailes différentes
ailes semblables, présentant un étroit pétiole ailes postérieures plus larges que les ailes antérieures
ailes généralement verticales ou légèrement ouvertes au repos ailes souvent horizontales et ouvertes au repos
yeux composés relativement petits, sur les côtés de la tête et ne se touchant pas yeux composés très développés et se touchant sur le sommet de la tête
larves fines, avec branchies externes et prolongement abdominal médian larves robustes avec branchies internes

 

Cycle de vie

La durée de vie totale varie de un à cinq ans, selon les espèces et les conditions environnementales (température et abondance de la nourriture en particulier).

L’accouplement donne lieu à des vols en tandem et des figures en forme de cœur.

Il précède le dépôt des œufs par la femelle, directement dans l’eau ou dans des végétaux aquatiques.

À l’éclosion, des larves aquatiques voient le jour. Elles possèdent de multiples caractères remarquables, notamment des pièces buccales agencées en un masque replié sous la tête au repos et vivement projeté vers l’avant en présence d’une proie.

Le développement post-embryonnaire comporte dix à quinze stades larvaires successifs, séparés par des mues. Progressivement, les yeux et les ailes se développent.

La larve du dernier stade sort de l’eau avant de subir la dernière mue à la faveur de laquelle émerge l’imago.

Les caractéristiques du cycle de vie des Odonates, avec la présence d’une larve mais pas de réelle métamorphose, conduit à les désigner comme des Insectes hétérométaboles hémimétaboles.

 


Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte