Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
juillet 2019
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives

Les Dictyoptères

 

Étymologiquement, le terme « Dictyoptère » dérive de « dictyo » signifiant « réseau » et « pteron » signifiant « aile ». Il est une référence à la présence de nervures transversales sur les ailes dans le groupe.

 

Le taxon des Dictyoptères est représenté par 8 000 espèces environ.

Selon les sous-groupes, les modes de vie sont variés :

les Blattes ont des mœurs nocturnes et vivent cachées le jour, se déplaçant en marchant ou en courant, elles sont omnivores ;

les Mantes ont des mœurs diurnes et sont carnivores ;

les Termites possèdent un mode de vie social avec une spécialisation des individus et la formation de castes, et ont un régime alimentaire principalement composé de bois.

 

Caractéristiques morphologiques

La Blatte américaine, la Mante religieuse et les Termites sont des représentants des Dictyoptères assez courants dans nos régions.

 

Blatte

Blatte (juvénile – Dictyoptère)

 

voir l’image légendée

 

Le corps est aplati et sa longueur varie de 3 mm à 50 mm, selon les groupes.

La tête, antérieure, porte de longues antennes filiformes et des yeux composés bien développés.
La bouche ventrale est associée à des pièces buccales de type broyeur.

En arrière, le thorax est muni de deux paires d’ailes dorsales, les ailes antérieures étant souvent transformées en élytres coriaces, disposées à plat sur le dos.
Ventralement, il présente trois paires de pattes épineuses.

L’abdomen, postérieur, est terminé par une paire de cerques visibles.

 

Diversité

Blattodés Mantodés
couleur beige à noire couleur souvent verte, de camouflage
tête à face verticale tête triangulaire et très mobile
pronotum développé recouvrant en partie la tête, mais pas les côtés du thorax prothorax long, dressé au repos avec les pattes antérieures repliées
ailes postérieures de grande surface pattes antérieures ravisseuses, fortement épineuses
réduction des ailes chez les femelles de certaines espèces dimorphisme sexuel marqué, mâle de petite taille
régime alimentaire diversifié régime alimentaire diversifié
oothèque parfois portée par la femelle oothèque accrochée à une plante

 

Cycle de vie

L’accouplement est suivi de la ponte des œufs par la femelle.
Les œufs sont protégés par une enveloppe produite par la femelle, appelée oothèque.

Au terme du développement embryonnaire, l’éclosion libère des individus juvéniles ressemblant aux adultes du point de vue de l’organisation corporelle comme des mode et milieu de vie.

Le développement post-embryonnaire comprend plusieurs stades juvéniles successifs, séparés par des mues. Ces dernières permettent la formation et la croissance progressives des ailes sous forme d’ébauches externes.

L’imago émerge à la faveur d’une dernière mue, imaginale.

En absence de larve et de métamorphose au cours de leur cycle de vie, les Dictyoptères sont qualifiés d’Insectes hétérométaboles paurométaboles.
En raison du développement des ailes sous forme de fourreaux alaires externes, ils sont également dits exoptérygotes.

 


Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte