Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Archives

Semaine 37-2018

Une citation

« La vie, c’est ce qui arrive alors que vous avez d’autres projets. »

T. Pratchett

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 37-2018 résulte de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x100 du microscope photonique.

Elle apparaît formée d’unités disjointes de dimensions, de formes, de textures et de colorations diverses.
Contenant une structure ovale ou circulaire finement ponctuée et entourée d’une masse hétérogène, présentant une limite externe irrégulière, il s’agit de cellules eucaryotes animales munies d’un noyau et bordées d’une membrane plasmique.

 

Plusieurs types de cellules sont distingués :

certaines sont relativement volumineuses et de forme ovale, contiennent un noyau de grande taille et excentré, ainsi qu’un vaste espace clair correspondant à une vacuole ;

d’autres possèdent de longues expansions appelées pseudopodes et un noyau allongé ;

plusieurs sont de forme ovale et munies d’un volumineux noyau oblong, présentent une limite peu nette finement ondulée ;

quelques-unes sont de grande taille, de forme étoilée, et possèdent un noyau clair ainsi qu’un cytoplasme granuleux.

 

Dispersées, les cellules ainsi décrites baignent dans un liquide et ont la propriété de circuler.

Leurs caractéristiques permettent de les identifier comme des cellules du liquide cœlomique des Annélides, et plus particulièrement du Lombric.

Il s’agit de cœlomocytes appartenant à la catégorie des leucocytes, dont le cytoplasme est finement granuleux. En relation avec les propriétés tinctoriales de leurs granulations cytoplasmiques, ils sont respectivement qualifiés :

de basophiles (deux stades de leur évolution sont observés) ;

d’acidophiles ;

de neutrophiles.

 

Les leucocytes du liquide cœlomique pratiquent la phagocytose, ingestion consistant à englober un volume de milieu, des particules voire des cellules au sein d’une vésicule produite par déformation de la membrane plasmique.
Ils contribuent ainsi à l’immunité du Lombric, dans le cœlome duquel de nombreuses bactéries ainsi que des eucaryotes unicellulaires et de Nématozoaires sont présents.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

Linthicum D. S., Stein E. A., Marks D. H. and Cooper E. L., 1977 – Electron-microscopic observations of normal coelomocytes from the earthworm, Lumbricus terrestris. Cell and Tissue Research, 185, 3 : 315-330 (adresse : https://link.springer.com/article/10.1007/BF00220292)
DOI : /10.1007/BF00220292

Stein E., Avtalion R.R. and Cooper E.L., 1977 – The coelomocytes of the earthworm Lumbricus terrestris : morphology and phagocytic properties. Journal of morphology, 153 : 467-477 (adresse : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jmor.1051530310)
DOI : 10.1002/jmor.1051530310

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte