Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
décembre 2019
L M M J V S D
« Août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives

Semaine 43-2018

Une citation

« Le plus bel achèvement d’un individu est celui de sa liberté intérieure. »

S. Zweig

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 43-2018 résulte de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x20 du microscope photonique.

Elle est formée de deux régions distinctes :

la partie supérieure est représentée par des unités verticales parallèles les unes aux autres et constituées de deux rangées accolées ;

la partie inférieure correspond à un vaste espace semblant vide, bordé par un fin liseré clair.

 

Une telle organisation rappelle la paroi corporelle des Annélides, décrite dans l’article de la semaine 42-2018 de Codex virtualis dans le cas du Lombric, communément appelé Ver de terre.

 

La région supérieure est constituée d’unités plates et horizontales, formées d’une bande intensément colorée semblant repliée sur elle-même. Elles sont agencées en deux rangées insérées de part et d’autre d’une cloison fibreuse dans laquelle de volumineux espaces au contenu homogène sont visibles.

Il s’agit de fibres musculaires lisses coupées transversalement, dont le contenu est représenté par deux moitiés accolées. L’une de leur extrémités est liée à du tissu conjonctif fibreux dans lequel courent des vaisseaux sanguins tandis que l’autre, semblant libre, adhère à un tissu conjonctif fibreux lâche peu visible.

 

La région inférieure est une vaste cavité remplie de liquide. Elle est bordée par une couche continue de cellules plates, reposant sur un tissu fibreux en continuité avec les cloisons de la tunique musculaire.
Il s’agit d’une cavité cœlomique, bordée d’un épithélium simple et pavimenteux reposant sur du tissu conjonctif fibreux. Localisé au contact de la paroi corporelle, cet ensemble épithélium-tissu conjonctif fibreux est appelé somatopleure et dérive d’un feuillet embryonnaire mésodermique.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Hanson J., 1957 – The structure of the smooth muscle fibres in the body wall of the earthworm. The journal of biophysical and biochemical cytology, 3, 1 : 111-127 (adresse : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2224021/pdf/111.pdf)

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte