Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Archives

Semaine 23-2019

Une citation

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, et aie confiance en ce qui sera. »

Bouddha

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 23-2019 résulte de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x20 du microscope photonique.

Elle comporte une portion de structure approximativement ovale, délimitée par une paroi relativement épaisse et composite, entourée d’un espace semblant vide.
Le cœur de la structure apparaît vide, il correspond vraisemblablement à une lumière et la structure à un tube coupé obliquement.

 

La paroi du tube comprend au contact de la lumière une tunique continue et peu épaisse, dans laquelle des unités plates et ponctuées sont présentes, entourées de milieu granuleux. Il s’agit de noyaux, baignant dans du cytoplasme, l’ensemble constituant des cellules animales.

Les noyaux étant disposés en une unique couche, les cellules étant plates et jointives, la tunique correspond à un épithélium simple et pavimenteux.

Une fine enveloppe fibreuse borde l’épithélium extérieurement. Elle correspond à du tissu conjonctif fibreux.

Autour, des unités étroites et allongées, comportant un noyau plat et dont le cytoplasme est homogène, sont présentes. Elles sont parfois coupées longitudinalement et d’autres fois sectionnées transversalement. Ce sont des fibres musculaires lisses formant la tunique externe du tube, dans laquelle leur orientation est longitudinale ou circulaire.

 

Le tube dont la paroi est ainsi décrite est entouré d’une vaste espace semblant vide, duquel il est isolé par une couche continue de cellules relativement volumineuses, à noyau ovale et à cytoplasme peu dense. Localement, elles sont artificiellement décollées du tube.

L’espace vide est vraisemblablement une cavité liquidienne et la couche de cellules, l’épithélium la bordant.

De telles cavités liquidiennes, vastes et délimitées par un épithélium, existent dans le plan d’organisation des Annélides comme le Lombric, ou Ver de terre. Appelées cavités cœlomiques, elles sont présentes à raison d’une paire par segment corporel ou métamère, et fusionnent parfois en un unique espace. Elles contiennent du liquide cœlomique dans lequel baignent divers organes qui en sont isolés par un épithélium cœlomique.

 

Parmi les organes des cavités cœlomiques figurent les organes excréteurs, les métanéphridies, à raison d’une paire par métamère. Ils sont décrits dans l’article de la semaine 18-2019 de Codex virtualis. Il s’agit de structures ouvertes sur une cavité cœlomique d’un métamère n par un pavillon cilié, le néphrostome, et se poursuivant par un tube néphridien débouchant sur l’extérieur par un néphridiopore au niveau du métamère n+1.

Le tube néphridien est divisé en segments successifs, distincts par leurs diamètres, leurs structures et leurs fonctions. Ce sont le segment grêle, le segment moyen, le segment large et la vessie, ou segment musculeux, présentée ici.
En relation avec l’organisation de sa paroi, la vessie est responsable de l’expulsion de l’urine définitive, issue du traitement par les segments successifs de l’urine primitive formée au niveau du néphrostome.

Le néphrostome est illustré dans l’article de la semaine 17-2019, les diverses régions du tube néphridien dans ceux des semaines 19-2019, 20-2019, 21-2019 et 22-2019.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Goodrich E.S., 1932 – On the nephridiostome of Lumbricus. Quarterly journal of microscopical science, 75 : 165-179 (adresse : http://jcs.biologists.org/content/joces/s2-75/297/165.full.pdf)

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

Ramsay J.A., 1949 – The site of formation of hypotonic urine in the nephridium of Lumbricus. Journal of experimental biology, 26 : 65-75 (adresse : http://jeb.biologists.org/content/jexbhttps://codexvirtualis.frio/26/1/65.full.pdf)

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte