Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
juillet 2019
L M M J V S D
« Juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives

Semaine 18-2019

Une citation

« Au reste, si l’éducation de la jeunesse est négligée, ne nous en prenons qu’à nous-mêmes, et au peu de considération que nous témoignons à ceux qui s’en chargent. »

J. Le Rond d’Alembert

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 18-2019 résulte de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x4 du microscope photonique.

Elle apparaît formée de trois unités semblables les unes aux autres séparées par des cloisons, comprenant une limite supérieure et une limite inférieure de même organisation. Chacune comporte un espace semblant vide dans lequel des structures ondulées, allongées ou ovales, sont présentes.

 

Les unités répétées possèdent une enveloppe épaisse et composite. Elle est constituée d’une tunique externe fine et continue recouverte d’un étroit liseré uniforme. Elle surmonte deux épaisses tuniques fibreuses, la première coupée transversalement, la seconde longitudinalement. Les cloisons verticales séparant les unités répétées semblent de même nature mais sont moins épaisses.

Un tel agencement est caractéristique du plan d’organisation d’animaux segmentés, chaque unité répétée correspondant à un segment. Les espaces vides sont vraisemblablement des cavités liquidiennes, autour desquelles les unités corporelles sont organisées. Il s’agit de cavités cœlomiques et les segments sont des métamères.

La coupe a été confectionnée dans le corps d’un animal dont la métamérie est manifeste. C’est le cas notamment des Annélides et en particulier du Lombric ou Ver de terre.

La paroi corporelle est constituée d’un épiderme, épithélium simple et prismatique formant la fine tunique externe continue, surmonté d’une cuticule discrète. Il recouvre deux épaisses tuniques de fibres musculaires, circulaires et longitudinales. Les cloisons antérieure et postérieure des métamères sont des dissépiments, formés d’une couche de fibres musculaires.
La tunique de fibres musculaires longitudinales ainsi que les fibres musculaires des dissépiments sont tapissées d’un fin épithélium simple et pavimenteux. Il s’agit de l’épithélium cœlomique délimitant la cavité cœlomique.

L’image est un agrandissement de l’image de la semaine 41-2018 de Codex virtualis.

 

Les structures ondulées contenues dans les cavités cœlomiques sont constituées d’une paroi délimitant une lumière. Il s’agit vraisemblablement de tubes circonvolués coupés longitudinalement ou transversalement.

Parmi les appareils répétés dans les métamères figure l’appareil excréteur représenté par des organes, les métanéphridies, présents à raison d’une paire par métamère.

Une métanéphridie est formée d’un pavillon cilié en forme d’entonnoir, le néphrostome, ouvert sur la cavité cœlomique du segment n et d’un tube néphridien circonvolué débouchant sur l’extérieur dans le segment n+1. En relation avec les caractéristiques de sa paroi, il est divisé en plusieurs segments, grêle, moyen, large et musculaire.

Le néphrostome, décrit dans l’article de la semaine 17-2019, recueille le liquide cœlomique contenant les déchets provenant du sang et le transfère dans le tube néphridien.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Goodrich E.S., 1932 – On the nephridiostome of Lumbricus. Quarterly journal of microscopical science, 75 : 165-179 (adresse : http://jcs.biologists.org/content/joces/s2-75/297/165.full.pdf)

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

Ramsay J.A., 1949 – The site of formation of hypotonic urine in the nephridium of Lumbricus. Journal of experimental biology, 26 : 65-75 (adresse : http://jeb.biologists.org/content/jexbio/26/1/65.full.pdf)

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte