Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
avril 2019
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
Archives

Semaine 07-2019

Une citation

« Vivre en pleine conscience, ralentir son pas et goûter chaque respiration, cela suffit. »

Thich Nhat Hanh

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 07-2019 provient de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x4 du microscope photonique.

Elle apparaît formée de structures repliées, rayonnant autour d’une étroite lumière. Elles sont surmontées d’un massif compact entouré d’un espace semblant vide.

 

Les structures repliées possèdent une paroi formée d’une fine couche périphérique et continue, ainsi que de multiples unités filamenteuses, possédant une extrémité sombre et un prolongement plus clair, situées dans leur lumière.

Les lumières des structures repliées sont en continuité avec une lumière occupée par des unités filamenteuses plus discrètes. Sa paroi est continue et épaisse, bordée d’un liseré strié.

La masse compacte surmontant cet ensemble est constituée d’amas ovales ou circulaires juxtaposés.

 

Les parois ainsi décrites sont principalement formées de tissus épithéliaux de revêtement, simples et cubiques à prismatiques. Ils comportent vraisemblablement une ciliature apicale, au contact de la lumière.

Les structures repliées constituent des sortes d’entonnoirs ouverts sur une cavité corporelle et convergeant vers un conduit. Ils recueillent les unités filamenteuses produites dans la cavité et les transfèrent dans le canal auquel ils sont reliés.

 

Les unités filamenteuses sont vraisemblablement des spermatozoïdes, fins et longs, dont la tête est représentée par la région sombre et le flagelle par la région claire.

Ils sont formés dans la masse compacte, localisée dans une cavité corporelle liquidienne, puis pris en charge par un entonnoir et un canal correspondant à un spermiducte.

Un tel agencement est rencontré dans le cas des Annélides, et en particulier du Lombric : les vésicules séminales, zones spécialisées des cavités cœlomiques des segments 10 et 11, assurent la formation des spermatozoïdes par évolution des spermatogonies formées dans les testicules, puis leur transfert aux spermiductes grâce à un pavillon cilié.

Les spermiductes acheminent ensuite les spermatozoïdes vers les orifices génitaux.

 

L’organisation de l’appareil génital mâle du Lombric auquel appartiennent ces structures est décrite dans l’article de la semaine 51-2018 de Codex virtualis.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Calkins G. N., 1895 – The spermatogenesis of Lumbricus. Journal of morphology, 11, 2 : 271-302 (adresse : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jmor.1050110203)
DOI : 10.1002/jmor.1050110203

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte