Codex virtualis
Qui sont ils ?
En-tête
Calendrier
août 2019
L M M J V S D
« Juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Archives

Semaine 13-2019

Une citation

« Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s’est passé. »

T. Pratchett

 

Une image

 

Voir l’image de plus grande taille

 

Voir l’image légendée

 

L’image de la semaine 13-2019 provient de l’observation d’une coupe histologique à l’objectif x40 du microscope photonique.

Elle représente une portion triangulaire d’organe, contenant des unités de dimensions diverses semblant isolées les unes des autres par de fines enveloppes.
La plupart comportent une sous-unité claire dans laquelle des ponctuations et des filaments sombres sont présents. Elle est entourée d’une couronne intensément colorée et granuleuse.
Cette organisation est caractéristique des cellules animales, la sous-unité claire correspond au noyau contenant de la chromatine et la couronne l’entourant au cytoplasme.

 

Les cellules ont des dimensions différentes en raison de l’abondance variable du cytoplasme, leurs noyaux apparaissant de tailles similaires quand ils sont visibles.
Il est vraisemblable que les cellules volumineuses comportent des réserves cytoplasmiques alors que les petites cellules en contiennent peu.

Parallèlement, les contenus nucléaires sont divers, la chromatine se présentant sous forme d’amas ou de filaments plus ou moins épais.
L’existence des filaments de chromatine, correspondant à des chromosomes condensés, suggère que les cellules sont à différents stades de l’évolution nucléaire caractéristique des divisions cellulaires. En l’occurrence, les filaments très épais et courts sont rencontrés au cours de la prophase de première division de méiose au stade pachytène.

Un tel organe, contenant des cellules de dimensions diverses et en cours de méiose, est un ovaire. Il s’agit d’un ovaire de Lombric, également appelé Ver de terre, appartenant au groupe des Annélides oligochètes.
Son organisation générale ainsi que son détail sont décrits dans les articles des semaines 10-2019, 11-2019 et 12-2019 de Codex virtualis.

 

Chez le Lombric, l’ovaire est délimité extérieurement par une enveloppe formée d’une couche de cellules plates reposant sur une fine couche fibreuse. Elles déterminent un épithélium simple et pavimenteux associé à du tissu conjonctif fibreux. L’ensemble constitue la limite de la cavité cœlomique.

Chaque ovocyte est en outre entouré d’une tunique fibreuse ainsi que de cellules plates. Qualifiées de folliculaires, elles constituent un follicule au sein duquel est situé l’ovocyte.

 

Pour en savoir plus, consulter :

les pages Premiers pas histologiques de Codex virtualis (adresse : http://codexvirtualis.fr/codex/de-lorganisation-interne/premiers-pas-histologiques)

Burkitt H.G., Young B., Heath J.W., 1993 – Histologie fonctionnelle Wheater. Arnette, 408p. Paris

Gorgees N. S. and Khalid V. A., 2017 – Histomorphology of the ovaries of the earthworm, Dendrobaena atheca Cernosvitov (Annelida, Clitellata: Oligochaeta). Journal of Morphological Science, 34, 3 : 178-185 (adresse : https://www.thieme-connect.de/products/ejournals/abstract/10.4322/jms.117817)
DOI : 10.4322/jms.117817

Heusser S., Dupuy H.G., 2015 – Atlas biologie animale. Dunod, 220p. Paris

Leake L. D., 1975 – Comparative histology, an introduction to the microscopic structure of animals. Academic press, 738p. London, New York, San Francisco

Siekierska E., 2003 – The structure of the ovary and oogenesis in the earthworm, Dendrobaena veneta (Annelida, Clitellata). Tissue & Cell, 35 : 252–259
DOI : 10.1016/S0040-8166(03)00038-7

 


Les commentaires sont fermés.

Portraits

Images et poésies


Albums d’images

Biodiversité urbaine
Le Souci

 

 

 

 

 

Délices histologiques
Panache de la Sabelle

À visiter

Des fleurs à notre porte